FAQ

FAQ 2020-01-22T17:32:51+00:00

Le Champ des Possibles (CDP) est un parc-nature situé en plein coeur du Mile End, un des quartiers les plus denses de Montréal. La mission des Amis du Champ des possibles est de conserver ce site formidable et unique dans un état naturel et quasi sauvage. Nous voulons qu’à son arrivée, le visiteur ait l’impression d’être au milieu de la nature, loin des tracas de la ville. Nous veillons donc à minimiser les interventions. Tout événement qui s’y déroule doit s’arrimer avec cette mission, en évitant tout dommage envers les plantes et les animaux du site et en respectant la paix et la sérénité des voisins, pour qui le Champ des possibles est un lieu de repos et de tranquillité.

Questions fréquentes :

Comment organiser une activité au Champ des Possibles ?

Selon le statut actuel du site, il n’est pas possible d’organiser d’évènement ou d’activités au Champ des Possibles.

Il n’est pas possible d’obtenir de permis municipal pour l’organisation d’événement d’envergure au Champ des possibles. L’arrondissement ne fournira pas de permis d’occupation avant que la réhabilitation des sols contaminés soit complétée.

Parcontre, si vous organisez une petite activité tranquille entre amis (un pique-nique) dans le Champ, il est grandement apprécié de respecter la végétation du site et:

    • Évitez de faire du bruit excessif
    • Une fois terminé, remettez le site dans son état original
    • Ramenez tout vos déchets ou mettez-les dans les poubelles disposées dans le Champ.

Puis-je filmer, photographier ou effectuer une recherche dans le Champ des possibles ?

Vous pouvez réaliser un projet sans nous consulter si il ne risque pas de gêner les utilisateurs, est respectueux de la faune et de la flore et ne requiert pas d’intervention ou d’équipement lourd.

Si votre projet est plus élaboré, requiert une installation, même temporaire, d’équipements techniques ou de structures, ou pour du filmage, référez vous au Bureau du cinéma et du cinéma et de la télévision de Montréal  afin d’obtenir les informations nécéssaires à ce type d’occupation du domaine public, et écrivez-nous un courriel afin que nous puissions vous transmettre l’information nécéssaire au respect du site.

Puis-je planter un arbre ou une autre plante dans le Champ des possibles ?

Nous vous demandons de ne pas planter d’arbre ou de plantes au CDP afin de respecter la vision du site en termes de biodiversité. La richesse biologique du site est en partie graĉe à une naturalisation spontannée du site et au travail d’entretien et de surveillance des espèces par nos membres experts et par notre communauté impliquée. Pour augmenter la biodiversité au CDP, nous privilégions les plantes indigènes au lieu des plantes naturalisées. Les plantes provenant du Québec sont plus utiles pour les insectes, les oiseaux et les animaux locaux, et seront souvent plus belles et en santé que les plantes naturalisées.

Comment puis-je aider le Champ des possibles ou devenir bénévole?

Vous aimeriez aider les projets au CDP ? Super ! Nous avons toujours besoin de bénévoles !

SVP, écrivez-nous un court message à lechampdespossibles@gmail.com en détaillant vos intérêts et vos compétences.

Normalement, le travail de notre équipe tombe dans le catégories suivantes :

  1. Entretien du site (travaux manuels variés)
  2. Communications avec la communauté (veille média, entretien du site web, distribution d’affiches et dépliants, etc.)
  3. Organisation de nos évéments et animation

Le Champ des possibles est-il contaminé  ?

En raison des activités industrielles passées, le sol de certaines zones du Champ des Possibles est contaminé par des métaux lourds et des hydrocarbures pétroliers. Les contaminants de ces zones sont jugés être en trop fortes concentrations pour des usages de parc public. La majorité des zones contaminées sont situées en profondeur sous plus d’un mètre de sol et de couvert végétal, ce qui est jugé sans risque pour un passant. Or, certaines zones du site sont contaminées en surface et il est déconseillé de toucher ou d’ingérer le sol ainsi que les plantes et fruits du site.

Les zones contaminées en trop forte concentration pour usage public sont présentées en rouge sur ce plan.

Les zones dont la contamination est à moins d’un mètre de la surface sont présentées en rouge sur ce plan.